Histoire de la marque FUSO

FUSO – Partie intégrante de Daimler AG

 

La marque FUSO s'est forgée une excellente réputation dans l'industrie des véhicules industriels, au Japon, mais aussi bien au-delà.

La marque FUSO fait partie intégrante de Daimler AG depuis 2004. Avec une participation de 89,3 %, Daimler AG est le premier actionnaire de FUSO aux côtés de Mitsubishi Corporation.

Depuis, plus de 80 ans d'expérience en tant que fabricant international de camions et de bus sont recueillis dans le centre de compétences international et mis à profit du développement de camions de faible tonnage. Mais ce n’est pas tout : grâce à l'expérience accumulée pendant des décennies dans le développement de transmission dépolluées, le siège de FUSO implanté dans la ville japonaise de Kawasaki est également devenu le centre de développement mondial de Daimler AG pour la technologie hybride.

 

 

Bus B46

 

Le nom commercial FUSO a vu le jour en 1932 en liaison avec le premier autobus/autocar de Mitsubishi Heavy Industries, le « B46 ». Le véhicule de 7 mètres de long était assemblé par Kobe Shipyard et Machine Works, une entreprise de Mitsubishi Heavy Industries. Il pouvait transporter 38 passagers. Cet autobus était entraîné par un moteur à essence 6 cylindres de 7 litres délivrant 100 ch. A l'occasion de la livraison de l'autobus B46 au premier client, le Ministère japonais des chemins de fer, les collaborateurs de l'entreprise ont été invités à faire des propositions pour un surnom. De ces suggestions est finalement né le pseudo « FUSO ». Fusō est la transcription japonaise d'un ancien mot chinois Fusang qui signifie Japon.